Menu

Echanges - Influences | Austausch - Einfluss | Scambio - Influenza | Barat – Influenza

La 22e édition des Journées européennes du patrimoine se tenait les 12 et 13 septembre 2015 et était consacrée au thème «Echanges - Influences».

Veuillez trouver le programme des Journées européennes du patrimoine ici.

Considérée du point de vue des échanges, la culture apparaît comme un kaléidoscope chatoyant où se reflètent les influences et les impulsions les plus variées. Lorsque des biens matériels ont été importés, ils ont toujours été accompagnés par des savoirs et par des personnes qui, en s’implantant dans une aire culturelle nouvelle, ont fortement contribué à son développement social et culturel. En ce sens, les échanges vont bien au-delà du simple commerce de biens matériels: ils laissent leur empreinte dans tous les domaines de l’existence. Or, l’influence des idées nouvelles est particulièrement sensible dans le cas des biens culturels, où se combinent les styles d’origine étrangère ainsi que les techniques et les matériaux les plus divers. Les monuments historiques montrent très clairement que notre propre culture est toujours en même temps la culture de l’autre.

En Suisse, les réfugiés huguenots sont à l’origine du développement de l’horlogerie et de la rubanerie en soie, tandis que les migrations des Walser à l’intérieur du pays ont marqué d’une empreinte caractéristique des vallées entières des Alpes. Les mercenaires helvétiques sont allés s’engager dans de nombreux pays, dont ils sont revenus riches de leur expérience, et parfois aussi de biens matériels. Et la Suisse d’aujourd’hui doit aux travailleurs immigrés italiens non seulement la réalisation de grands chantiers, mais aussi des plats qui, comme les spaghetti et la pizza, ont maintenant leur place dans notre cuisine de tous les jours.
De nombreuses infrastructures témoignent aussi de l’importance des échanges: postes de douane, voies commerciales, routes des cols alpins, chemins de fer et relais de poste. Les manufactures de broderie à Saint-Gall et d’indiennes à Glaris ont autrefois fait partie d’un réseau mondial de l’économie textile. Le chocolat suisse passe pour notre produit d’exportation par excellence, mais le chalet a aussi fait une entrée triomphale dans beaucoup de pays. Les architectes baroques tessinois ont travaillé dans bien des villes européennes, tandis qu’un grand nombre d’édifices de notre pays témoignent de l’influence des styles d’origine étrangère: pensons seulement aux constructions de l’historicisme.
L’être humain pratique naturellement l’échange. Partant de ce constat, l’édition suisse des Journées européennes du patrimoine 2015 se propose de se lancer à la recherche des innombrables influences de l’«étranger» visibles dans notre patrimoine culturel, mais aussi des traces que la culture suisse a pu laisser au-delà de nos frontières.

Les Journées européennes du patrimoine 2015 ont bénéficié du soutien de:

 Le Centre NIKE remercie ses partenaires officiels pour la collaboration:

Commandez la brochure gratuite! Vous trouvez le bulletin de commande ici.

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L'Action politique
  • Newsletter
  • Cycle de manifestations «Espace»
  • Formation continue
  • Agenda
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier