Menu

Les documents sonores: des biens culturels?

Bien des enregistrements sonores végètent dans des archives, des bibliothèques ou des musées. Ainsi, les collections des archives phonographiques de l?Université de Zurich, fondées en 1913, conservent des témoignages de la diversité linguistique de la Suisse quadrilingue; elles constituent un bien culturel dont la portée s?étend bien au-delà de nos frontières. Et pourtant, jusqu?à présent ces collections n?ont pas encore été inscrites au Registre Mémoire du monde de l?Unesco. De nombreux autres enregistrements relevant notamment de l?ethnologie, de la musicologie de la chanson populaire et de l?histoire contemporaine attendent eux aussi d?être traités comme il se devrait.

C?est en France, en 1938, que les enregistrements des maisons de disques ont été pour la première fois reconnus comme biens culturels et soumis au dépôt légal. Aujourd?hui, la plupart des pays d?Europe et d?Amérique du Nord ont suivi cet exemple en édictant des dispositions légales qui garantissent la conservation et l?accessibilité des enregistrements des producteurs de disques du pays. En Suisse, cependant, le dépôt d?un exemplaire de chaque nouveau titre auprès de la Phonothèque nationale suisse (fondée en 1984) est encore facultatif. La conservation systématique des documents sonores importants pour la culture et l?histoire de notre pays a débuté tardivement; de ce fait, les retards à rattraper sont considérables.

Les émissions produites par les chaînes de radio constituent une partie importante, quantitativement et qualitativement, du patrimoine culturel sonore de notre pays. Or, jusqu?à présent, les entreprises de radio semblent avoir une certaine peine à remplir leur tâche de préservation de ces biens culturels. Ce n?est que dans la seconde moitié des années 1980 que la SSR a mis en place une réelle stratégie d?archivage et c?est dans ces mêmes années que la Phonothèque nationale suisse a commencé à se développer. Quant aux travaux en vue de la création de l?Association pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle suisse Memoriav, fondée en 1995, ils ont été mis en route au début des années 1990, à la suite de l?adoption de la première loi fédérale sur la radio et la télévision.

Image: Memoriav, Photo Rudolf Müller

...article en version PDF

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L'Action politique
  • Newsletter
  • Formation continue
  • Agenda
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier