Menu

Bulletin NIKE 1-2/2008

Du dortoir spartiate à la version bourgeoise du château de contes de fées

On n’a guère connu de touristes avant l’époque du romantisme. Jusqu’alors, ceux qui voyageaient étaient surtout des pèlerins ou des mercenaires, des artisans en compagnonnage, des commerçants ou des marchands forains. Ils trouvaient à se loger dans les villes médiévales, dans les relais de poste et dans les hospices situés sur les routes des cols.

...lire

 

Quelle cohabitation entre tourisme et conservation des biens culturels? Entretien

Les monuments historiques exercent une forte attraction sur le public. C’est en particulier le cas des hôtels historiques, dont la fonction est d’ailleurs a priori de recevoir des hôtes. Mais l’attrait que ces lieux exercent sur le public engendre des conflits entre les exigences de leur conservation et celles de leur utilisation.

...lire

 

Bâtiments culturels: moteur de développement des villes

Il est bien connu que les sites des foires et les centres de conférence constituent des facteurs importants de développement économique des villes. Mais, dans ce contexte, les bâtiments culturels remplissent également une fonction importante. L’importance des bâtiments culturels emblématiques pour le développement des villes est représentée en Suisse par le KKL de Lucerne.

Les thermes romains: magie des lieux, magie de l’eau

Les Romains ont développé le concept architectural et démocratisé la pratique des bains: les premiers thermes publics sont apparus à la fin du 1er siècle av. J.-C. et se sont ensuite répandus dans tout l’Empire, financés par l’empereur ou par des notables évergètes. Tous les Romains se rendaient aux bains, sans distinction de classe sociale.

ViaRegio – Sur les chemins historiques du Tessin

Les voies de communication historiques et les témoins de l’histoire des transports sont recensés dans l’Inventaire des voies de communication historiques de la Suisse IVS. Afin de conserver ces chemins historiques et de mettre en valeur la beauté de la nature et des paysages humanisés qu’ils voisinent, on les a inclus dans des offres touristiques. ViaRegio est un ensemble d’itinéraires culturels au niveau régional et local.

La salle de marbre du Château de Prangins

En 1723, le richissime banquier Louis Guiguer acquiert la seigneurie de Prangins. Il fait construire un nouvel édifice dans le style français de l’époque. Dès le début, la grande salle du rez-de-chaussée sert vraisemblablement de salle à manger et salle de réception. L’héritier et neveu de Louis Guiguer, Jean-Georges, décide de transformer la grande salle en salle d’apparat, probablement dans les années 1760.

Le tabac comme remède ou comme produit d’agrément dans le canton de Berne

De sa découverte, en 1492, à nos jours, l’opinion du public à propos du tabac a souvent varié. On l’a considéré successivement comme une plante ornementale, un remède, une herbe diabolique, un produit d’agrément et une drogue menant à la dépendance. L’histoire du tabac en Europe commence avec la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb.

À l’ombre des monuments historiques

La Gare de Bâle – la première construite en Suisse – est un joyau. Lors de toutes ses rénovations, les CFF ont veillé à combiner harmonieusement éléments anciens et nouveaux. Mais plus l’homogénéité du lieu est grande, plus l’on est frappé par tout élément hétérogène, par exemple par la présence des marginaux.

 

 

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L'Action politique
  • Newsletter
  • Cycle de manifestations «Espace»
  • Formation continue
  • Agenda
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier