Menu

2010

Chêne-Bougeries

Le temple et le cimetière

© Christian Foehr, architecte

 

La signature du traité de Turin en 1754, obligea la paroisse protestante à abandonner son temple sur la rive gauche de la Seymaz, nouvelle frontière entre Genève et le royaume de Savoie.

 

 

 

J.- L. Calandrini, mathématicien-physicien, établit alors les plans d’un édifice elliptique précédé d’une façade droite et d’un portique à colonnade.

 

 

 

Pour son 250e anniversaire en 2008, le temple a fait l’objet d’une importante restauration consécutivement à l’apparition de graves désordres statiques et aux détériorations des revêtements et du mobilier. Des relevés minutieux ont mis en évidence un tracé régulateur qui a aidé à orienter les interventions. Les travaux de restauration ont été exécutés selon des méthodes propres au 18e siècle et les nouveaux équipements selon les techniques les plus récentes.

 

 

 

Contemporain à l’édification du temple, le cimetière de Chêne-Bougeries ( 1755-58 ) a la particularité d’être l’un des rares lieux d’inhumation du canton encore accolé à un temple. Son histoire et sa situation sont emblématiques des problématiques que rencontre ce lieu du 16e au 20e siècle ; un ballotage entre catholiques et protestants ; le passage d’une gestion religieuse à une administration communale.

 

 

 

La présence de tombes de grandes familles, d’artistes ( inhumés ou auteurs de monuments ) et de personnalités en fait un exemple remarquable. Des familles Audéoud et Candolle en passant par le poète Jean-Antoine Petit-Senn ( 1792-1870 ) et l’intrigant monument néogothique de la famille Szymanowski nous découvrirons des personnalités de la Genève du 19e et du 20e siècle ainsi que des œuvres inédites.

 

 

 

Samedi 11.9.

 

à 10, 14 et 16.15 h, visites commentées du temple

 

à 11.15 et 15.15 h, visites commentées du cimetière

 

 

 

Accès : Tram 12, 16, 17, arrêt «Chêne-Bougeries».

 

 

 

Quoi : visites commentées du temple par Ch. Foehr, architecte, N. Sakkal, architecte au Service des monuments et des sites, DCTI, du cimetière par Natalie Rilliet, historienne de l’art et coauteur de l’ouvrage Histoire et Guide des cimetières genevois et avec l'accueil de la paroisse protestante de Chêne.

 

 

Organisation :

 

Coordination genevoise des Journées européennes du patrimoine

 

14, rue Vautier

 

1227 Carouge

 


 

Personne de contact : Babina Chaillot Calame

 

###WEB###
  • Attualità
  • veniteavedere.ch Giornate del patrimonio
  • Newsletter
  • Bollettino
  • Impegno politico
  • Perfezionamento
  • Pubblicazioni
  • Agenda
  • Organizzazioni
  • Fondamenti
  • Chi siamo
  • Media
  • Contatto
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • Accesso