Menu

2010

La Chaux-de-Fonds

Le crématoire, un monument insolite

© Service d'urbanisme de La Chaux-de-Fonds, D. Karrer

 

Véritable «Gesamtkunstwerk», le crématoire peut être considéré comme un ensemble artistique hors du commun sur le plan national et même européen. Régulièrement menacé de destruction depuis 1960, il est reconnu d’importance nationale en 1988.

 

 

 


 

Alors que la crémation est admise en Suisse dès la fin du XIXe s., l'édification du crématoire de La Chaux-de-Fonds débute en 1908. La décoration de la salle de cérémonies est entreprise entre 1909 et 1910 par les élèves de l'Ecole d'art qui suivent le Cours supérieur d'art et de décoration de Charles L'Eplattenier. Le maître offre à ses élèves une opportunité d'appliquer leur savoir-faire dans une situation concrète. Ils s'adonnent ainsi à des techniques telles que la sculpture sur pierre, le vitrail, la mosaïque, la peinture décorative ou le laiton repoussé. En 1912, Charles L'Eplattenier complète le décor d'un important ensemble de quatre peintures murales narratives baignées d’une aura symboliste.

 

 

 


 

L'approche du crématoire est une véritable mise en scène. Cette théâtralité s'applique également à la salle de cérémonies, riche d'un décor qui se développe sur toutes les surfaces d'une pièce carrée. Cette ambiance symboliste est renforcée lors des cérémonies par la présence irréelle de musique provenant des orgues cachées derrière l'évocation de la Purification et par la descente mystérieuse du catafalque.

 

La célébration du centenaire de l'édifice offre une occasion de découvrir ce lieu insolite, chef-d'œuvre Art nouveau et manifeste du Style sapin.

 

 

 


 

Quant au cimetière datant du milieu du XIXe s., il n'est pas sans rappeler la structure orthogonale de l'urbanisme horloger de La Chaux-de-Fonds récemment inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

 

 

Samedi 11.9.

 

à 10, 11, 13.30, 14.30 et 15.30 h (durée env. 1 h)

 

 

 

Accès : Depuis le centre ville, bus 2, arrêt «Charrière».

 

 

 

Quoi : Visites commentées par Anouk Hellmann, historienne de l'art (en français) et Ivo Zemp, architecte (en allemand).

 

 

Organisation :

 

Service d'urbanisme

 

3, Passage Léopold-Robert

 

2300 La Chaux-de-Fonds

 

###WEB###

Les horaires sont indicatifs de façon à permettre l'alternance des visites en français et en allemand.

 

Les visites seront agrémentées de petits concerts d'orgues.

 

  • Attualità
  • veniteavedere.ch Giornate del patrimonio
  • Newsletter
  • Bollettino
  • Impegno politico
  • Perfezionamento
  • Pubblicazioni
  • Agenda
  • Organizzazioni
  • Fondamenti
  • Chi siamo
  • Media
  • Contatto
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • Accesso