Menu

2011

Bramois

Centrale hydro-électrique

© Serge Costa

En 1912, Alusuisse décida d'installer une usine électrique sur le territoire de la commune de Bramois, afin d'exploiter les eaux du Val d'Hérens pour le traitement, gourmand en électricité, de l'aluminium. Cependant, par peur de la pollution et des accidents, l'autorisation de construire fut refusée. L'usine fut donc construite sur l'autre rive de la Borgne, sur le territoire de la commune de Vex, par AIAG (Aluminium Industrie AG) à Chippis. Bâtie par un architecte inconnu, elle est mise en service en 1915 et sa construction fut terminée en 1918.

 

 

 

L'énergie produite par les quatre turbines alimentait les fours d'électrolyse de Chippis, distants de 13 km. Les eaux turbinées à la centrale de Bramois sont prélevées dans la Borgne et dans la Dixence, à plus de 900 mètres d'altitude. Amenées jusqu'à Vex, elles sont ensuite mises en charge dans la conduite forcée (chute de 367 m). A l'usine, l'eau sous pression fait tourner les turbines (4 roues Pelton) qui entraînent les alternateurs.

 

Dans ce genre d'exploitation au fil de l'eau, on ne peut pas choisir le moment du turbinage, comme c'est le cas pour les barrages. Ainsi, la production électrique suit la variation des débits naturels des cours d'eau; elle est plus importante en été qu'en hiver. Actuellement, 104 millions de KWh sont produits en moyenne par année.

 

 

 

Le bâtiment (55m sur 19m) est éclairé par onze grandes baies vitrées rectangulaires surmontées par de plus petites baies à arc cintré dont les encadrements sont en pierre. Les façades pignons, réminiscences de l'architecture néo-classique, sont encadrées par des pilastres surmontés d'un acrotère. Le pignon présente au faîtage une légère surélévation reprise en deux points sur la toiture. La charpente métallique soutient une toiture en tuiles.

 

L'imposant volume de cette usine implantée dans un site isolé et peu visible rappelle l'architecture de certains monastères.

 

12.9. | de 9 à 17 h

Visite guidée à 10h par Claire Eggs Debidour, architecte, durée env. 1h

 

Forces Motrices de la Borgne SA et HYDRO Exploitation SA

 

41, Rue des Creusets

 

1950 Sion

 

Tél. 027 328 44 11

 

 

 

Personne de contact: Sarah Falcinelli

 

###WEB###

Bramois

Centrale hydro-électrique

© Serge Costa

En 1912, Alusuisse décida d'installer une usine électrique sur le territoire de la commune de Bramois, afin d'exploiter les eaux du Val d'Hérens pour le traitement, gourmand en électricité, de l'aluminium. Cependant, par peur de la pollution et des accidents, l'autorisation de construire fut refusée. L'usine fut donc construite sur l'autre rive de la Borgne, sur le territoire de la commune de Vex, par AIAG (Aluminium Industrie AG) à Chippis. Bâtie par un architecte inconnu, elle est mise en service en 1915 et sa construction fut terminée en 1918.

 

 

 

L'énergie produite par les quatre turbines alimentait les fours d'électrolyse de Chippis, distants de 13 km. Les eaux turbinées à la centrale de Bramois sont prélevées dans la Borgne et dans la Dixence, à plus de 900 mètres d'altitude. Amenées jusqu'à Vex, elles sont ensuite mises en charge dans la conduite forcée (chute de 367 m). A l'usine, l'eau sous pression fait tourner les turbines (4 roues Pelton) qui entraînent les alternateurs.

 

Dans ce genre d'exploitation au fil de l'eau, on ne peut pas choisir le moment du turbinage, comme c'est le cas pour les barrages. Ainsi, la production électrique suit la variation des débits naturels des cours d'eau; elle est plus importante en été qu'en hiver. Actuellement, 104 millions de KWh sont produits en moyenne par année.

 

 

 

Le bâtiment (55m sur 19m) est éclairé par onze grandes baies vitrées rectangulaires surmontées par de plus petites baies à arc cintré dont les encadrements sont en pierre. Les façades pignons, réminiscences de l'architecture néo-classique, sont encadrées par des pilastres surmontés d'un acrotère. Le pignon présente au faîtage une légère surélévation reprise en deux points sur la toiture. La charpente métallique soutient une toiture en tuiles.

 

L'imposant volume de cette usine implantée dans un site isolé et peu visible rappelle l'architecture de certains monastères.

 

12.9. | de 9 à 17 h

Visite guidée à 10h par Claire Eggs Debidour, architecte, durée env. 1h

 

Forces Motrices de la Borgne SA et HYDRO Exploitation SA

 

41, Rue des Creusets

 

1950 Sion

 

Tél. 027 328 44 11

 

 

 

Personne de contact: Sarah Falcinelli

 

###WEB###
  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L'Action politique
  • Newsletter
  • Cycle de manifestations «Espace»
  • Formation continue
  • Agenda
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier