Menu

Bulletin 1/2021

L’artisanat du métal d’autrefois

Les grandes innovations: presque oubliées, peu étudiées, guère cultivées, rarement appréciées

La fonte des minerais, la fusion à haute température, la fabrication de moules et les techniques de polissage et de décoration exigeaient des connaissances des matériaux et des compétences pratiques de haut niveau; il est donc probable que les différentes activités de l’artisanat du métal ont toujours été exercées par des personnes reconnues comme spécialistes dans la société. Les recherches archéologiques sur les méthodes du travail des métaux cherchent à reconstituer les techniques perdues.

L’artisanat du métal d’autrefois: Article en version PDF


Les chaussures Bally

Ein Qualitätsprodukt im Spannungsfeld zwischen Industrie und Handarbeit

Carl Franz Bally a commencé à fabriquer des chaussures en 1851 sans disposer d’un savoir-faire particulier. La production a été entièrement mécanisée, de sorte qu’aux périodes de pointe, Bally arrivait à fabriquer près de 15'000 paires de chaussures par jour. Pourtant, la production industrielle de chaussures comprenait encore une part importante de travail manuel. Chaque paire passait par des centaines de mains jusqu’à ce qu’elle soit prête pour le client.

Les chaussures Bally: Article en version PDF


«La passion, c'est d'apprendre tous les jours»

Du savoir-faire dans la fabrication des skis

Lucas Bessard fabrique des skis à la main. Il a commencé quand il était jeune. Depuis 2016, il dirige la société Woodspirit.Swiss, dans laquelle cet ingénieur diplômé fabrique des skis sur mesure de manière artisanale. Un métier entre tradition et innovation. Voilà, une conversation sur les connaissances artisanales, l'expérience et une plus grande proximité avec les choses.

«La passion, c'est d'apprendre tous les jours»: Article en version PDF


La conoscenza delle tecniche storiche nella formazione dei conservatori-restauratori

Un conservatore restauratore è un professionista in grado di comprendere il significato culturale e le caratteristiche materiali delle opere che gli/le vengono affidate per poterle conservare nel tempo. Saper riconoscere gli aspetti tecnici di diverse forme artistiche è quindi una competenza fondamentale della professione che viene acquista con una formazione teorica, scientifica e pratica.

La conoscenza delle tecniche storiche nella formazione dei conservatori-restauratori: Article en version PDF


«Qualité de la construction et longévité»

Un entretien avec Silke Langenberg sur la réparation des objets, la conservation des monuments et la culture du bâti

A l’Institut für Denkmalpflege und Bauforschung de l’EPF de Zurich, Silke Langenberg propose à ses étudiants des cours pratiques sur le sujet de la réparation. Dans ces cours, on peut saisir non seulement les similitudes entre la réparation d’objets du quotidien et la conservation des monuments, mais aussi ce que signifie le fait que des objets ne puissent pas être réparés. En particulier avec les produits – et les bâtiments – récents, il est de plus en plus difficile, voire impossible, de faire des réparations. Cette situation a également des conséquences écologiques.

«Qualité de la construction et longévité»: Article en version PDF

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L’Action politique
  • Newsletter
  • Formation continue
  • Agenda
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier