Menu

La continuité dans le changement : rénovation et transformation du siège du Parlement d’Obwald

Le siège du Gouvernement et du Parlement du canton d’Obwald, à Sarnen, est l’édifice le plus prestigieux de tout le patrimoine immobilier du canton. Il est placé sous la protection de la Confédération depuis 1978. Construit une première fois en 1418, il a déjà été détruit 50 ans plus tard, dans un incendie qui avait embrasé tout le village. Le nouveau bâtiment construit pour le remplacer subit de nombreuses modifications; de 1729 à 1731, on l’a même en grande partie démoli, pour le reconstruire en ne conservant que ses murs. Une rénovation générale a été effectuée en 1977 et 1978.

 

Les crues de 2005 ont détruit tous les aménagements fixes du rez-de-chaussée. On a décidé de combiner les réparations avec des travaux de transformation et on a ainsi ouvert un concours pour ce projet. La salle baroque du Grand Conseil, datant de 1731, et la salle du Gouvernement de style classique, de 1822, devaient être conservées, de même que l’escalier baroque; ceci mis à part, les architectes étaient libres de choisir la manière dont ils entendaient insérer les éléments nouveaux dans la substance historique du bâtiment. Sur les six projets présentés, c’est celui du consortium formé par les bureaux d’architectes Diener & Diener (Bâle) et Joos & Mathys (Zurich) qui a été retenu. Le Parlement rénové a été inauguré le 29 juin 2007.

 

La transformation la plus visible est l’installation d’un ascenseur dans le hall d’entrée du premier étage. La cage d’ascenseur est constituée d’une armature en bois recouverte de cuir et de tiges de verre accolées les unes aux autres, qui ne permettent que de deviner la cabine. Comme les vieilles poutres qui supportaient le plancher du hall étaient devenues très fragiles, on a dû les remplacer par des poutres en acier. Au dernier étage, le plan des différentes pièces a été redessiné, afin qu’elles s’adaptent mieux à la structure du bâtiment. On a créé au rez-de-chaussée une salle de conférence polyvalente, désormais accessible depuis l’extérieur.

 

Les éléments nouveaux s’insèrent parfaitement dans le contexte des matériaux et des styles légués par l’histoire, sans pour autant chercher à cacher qu’ils appartiennent au XXIe siècle. C’est ainsi que la tradition, portée par un esprit d’ouverture et d’innovation, peut entrer dans l’avenir.

 

 

Image: Fachstelle für Kultur- und Denkmalpflege Obwalden

 

 

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Newsletter
  • Bulletin
  • L’Action politique
  • Formation continue
  • Publications
  • Agenda
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Médias
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier