Menu

Bulletin 1/2018

Tout un bouquet de biens culturels

Le programme du Bulletin NIKE en 2018

A l’occasion de l’Année du patrimoine culturel 2018, le Bulletin NIKE paraîtra sous une forme particulière: au lieu de traiter chacun d’un thème différent, ses quatre numéros seront tous consacrés aux multiples aspects du patrimoine culturel. Ils mettront notamment l’accent sur les personnes qui entretiennent des liens étroits avec le patrimoine. L’activité de ces personnes montre en effet que le patrimoine culturel n’est pas donné une fois pour toutes, mais qu’il doit être constamment recréé et renégocié. Le Bulletin 2018 le mettra en évidence au moyen d’exemples provenant des différentes régions du pays.

Article en PDF
 


L’horlogerie, une pratique patrimoniale…

Les «savoir-faire horlogers» réunissent des métiers de nature manuelle – maître horloger, faiseur d’étampes, angleur, pivoteur, polisseur, cadranier, poseur d’appliques etc. – qui constituent avec les métiers de la décoration de la montre – graveur, émailleur, guillocheur, sertisseur etc. – les fondements de l’horlogerie. Le rôle et la fonction utilitaire du garde-temps sont ainsi inséparables de ses attraits d’œuvre d’art décoratif ou de bijou d’ornement.

...lire


Lavaux, vignoble en terrasses

Entre paysage culturel et patrimoine immatériel

Lavaux, vignoble en terrasses est la seule inscription suisse à l’inventaire de l’Unesco qui porte l’étiquette de «paysage culturel». Elle fait partie de la catégorie du «paysage essentiellement évolutif», qui peut être un «paysage vivant», «qui conserve un rôle social actif dans la société contemporaine étroitement associé au mode de vie traditionnel et dans lequel le processus évolutif continue.»

...lire

 


Les secrets des Bisses valaisans

Dans le canton du Valais, il existe 300 à 400 bisses, qui représentent 1500 km de canaux dont plus de la moitié sont praticables pour des balades. Au XXe siècle, le déclin de l’agriculture de montagne aurait pu sonner le glas de ces constructions millénaires. Cependant, l'intérêt touristique et la forte valeur patrimoniale ont permis de sauvegarder ces structures.

...lire

 


Le petit racloir moustérien: un retour à la grotte paléolithique de Cotencher (Rochefort, NE)

La grotte de Cotencher (Rochefort, NE) est inscrite à l’inventaire des biens d’importance nationale. Elle doit sa renommée scientifique à sa séquence de dépôts sédimentaires holocènes et surtout pléistocènes, ces derniers ayant livré, il y a plus d’un siècle, une faune abondante ainsi que les vestiges des occupations humaines les plus anciennes de la préhistoire suisse.

...lire


Une fête d’écoliers devenue fête populaire

La Saint-Nicolas à Fribourg

Chaque année, le premier week-end de décembre, la ville de Fribourg célèbre le patron de sa cathédrale avec la fête de la Saint-Nicolas. Le cortège du Saint lui-même et le discours que celui-ci prononce du haut de la terrasse de l’église en sont les moments clés. Agrémenté d’un marché et de nombreuses manifestations annexes, l’événement est devenu une véritable fête populaire, qui rassemble à la fois les habitants de longue date et les personnes installées récemment dans la ville.

...lire


La sculpture sur bois de Brienz: des pattes d’aigle aux papillons

L’école de sculpture sur bois de Brienz est la seule école professionnelle en Suisse qui offre une formation de sculpteur et sculptrice sur bois avec à la clef un certificat fédéral de capacité. Cette école a été créée en 1884, afin de donner une nouvelle orientation à l’artisanat de la sculpture sur bois de l’Oberland bernois.

...lire


Souvent admirée, mais peu étudiée

L’horloge astronomique monumentale de la Zytglogge (Tour de l’Horloge) à Berne

Après l’incendie de mai 1405 qui a ravagé la ville de Berne, l’ancienne tour des prisons a été reconstruite et convertie en Tour de l’Horloge. C’est ainsi que Berne s’est dotée d’une horloge astronomique monumentale. De nos jours, l’astrolabe reste sans doute incompréhensible pour la plupart de ses admirateurs. Ce ne fut pas toujours le cas: au Moyen Age, les gens étaient habitués à une représentation du cosmos qui remontait aux savants de l’Antiquité. Les modèles rendant compte de cette organisation du cosmos étaient nommés astrolabes; l’invention des horloges à mouvement mécanique, vers 1300, a permis de les mettre en mouvement.

...lire

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L'Action politique
  • Formation continue
  • Année du patrimoine culturel
  • Les multiples facettes du patrimoine
  • Agenda
  • Librairie en ligne
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier