Menu

Faire de la densification une chance,en mettant la culture architecturale au service d?un développement interne harmonieux du périmètre bâti

La densification du milieu bâti nous offre une chance de corriger certains défauts de nos sites construits et de réconcilier des fragments urbains d?époques différentes. Pour cela, il faut cependant que le patrimoine immobilier soit considéré comme le point de départ de toute transformation.

Lors de la votation populaire du 3 mars 2013 sur la révision de la loi sur l?aménagement du territoire, les votants se sont clairement ralliés à la proposition des autorités fédérales, avec 62,9 % de oui, montrant ainsi leur volonté que la nouvelle loi soit mise en ?uvre pour lutter contre le mitage du territoire. Or, selon la Constitution fédérale, ce sont les cantons qui sont les principaux responsables de l?aménagement du territoire. La Confédération s?est donc bornée à leur fixer une norme abstraite, purement quantitative, de gestion des zones à bâtir. De ce fait, le «développement à l?intérieur des zones d?habitation» risque de se muer en un simple remplissage des dernières surfaces libres de nos localités. La mise en ?uvre de la norme quantitative susmentionnée requiert donc que les cantons fixent dans leurs plans directeurs des règles garantissant le développement d?une urbanisation de qualité à l?intérieur du milieu bâti et le renforcement de la requalification urbaine. Il convient ici de prendre la notion de qualité de l?urbanisation dans une acception globale incluant notamment les besoins sociétaux, tels que la préservation de l?identité culturelle et de l?histoire locale.

Ce n?est que dans le cadre de processus de négociation participatifs que de telles règles qualitatives pourront être mises en ?uvre. Ceci revient à dire que les collectivités locales directement concernées doivent être associées au développement des stratégies et des mesures de densification. Il importe de parvenir à une pondération judicieuse entre les différents besoins, afin que chacun y trouve une amélioration de sa situation. La «qualité» en question ne doit pas être définie à l?avance: il convient de la préciser dans le cadre du processus participatif impliquant les collectivités locales. Une fois définie dans ce cadre, la qualité visée prend donc une dimension spécifiquement locale. Le développement de l?urbanisation à l?intérieur du milieu bâti permettrait ainsi de promouvoir une culture architecturale d?une plus grande authenticité.

Article en PDF

  • Actuel
  • venezvisiter.ch Journées du patrimoine
  • Bulletin
  • Médias
  • L'Action politique
  • Newsletter
  • Cycle de manifestations «Espace»
  • Formation continue
  • Agenda
  • Organisations
  • Documents de base
  • A propos de NIKE
  • Contact
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • S'identifier