Menu

2011

Eclépens

Côté cour et côté jardin

© Etat de Vaud – section monuments et sites

Jusqu’en 1623, Eclépens faisait partie de la seigneurie de La Sarraz. Lors du partage des biens de Joseph de Gingins, baron de la Sarraz, Eclépens échut à son fils Albert et constitua une nouvelle seigneurie. A la Réformation, les biens de l’église avaient été attribués par les Bernois au baron de La Sarraz. L’ancienne cure, située près de l’église, fut donc transformée en maison seigneuriale, sous le nom de « Château- Dessus ».

 

C’est à la fin du 18e siècle qu’Alexandre de Gingins, seigneur d’Eclépens et de Pompaples, rebâtit la maison seigneuriale tout en conservant des éléments du bâtiment ancien. On voit encore, au rez-de-chaussée de la tourelle d’escalier, une porte datée de 1699 . Il planta dans le parc, à l’ouest, la belle allée de platanes.

 

Mais ce nouveau château ne resta qu’une génération dans la famille, et fut vendu par le fils d’Alexandre à la famille de Coulon de Neuchâtel, qui en est encore propriétaire.

 

Le plan du premier étage, peu commun dans notre région, comporte deux vastes couloirs disposés en croix, distribuant de manière rationnelle les nombreuses pièces du château.

 

La façade principale se déploie côté cour. D’une architecture simple mais imposante, elle est percée de 21 ouvertures avec encadrements en calcaire jaune de la Sarraz. La cour pavée, de forme trapézoïdale, est bordée de plusieurs dépendances rurales, témoins de l’importance du domaine agricole et viticole.

9.9.2006 | 10.9.2006 | de 10h à 17h

Visites libres, en présence de Catherine Schmutz, historienne des monuments

En collaboration avec les propriétaires, le vigneron et la Commune

  • Aktuell
  • hereinspaziert.ch Denkmaltage
  • Bulletin
  • Medien
  • Politische Arbeit
  • Weiterbildung
  • Kulturerbejahr 2018
  • Kulturerbe total
  • Agenda
  • Büchershop
  • Organisationen
  • Grundlagen
  • Über uns
  • Kontakt
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • Einloggen