Menu

2010

Lausanne

La Cathédrale, des soins constants

© Etat de Vaud, monuments et sites

 

 

L’histoire des restaurations entreprises à la Cathédrale de Lausanne montre un chantier « pluriséculaire » qui ne s’est pas déroulé de façon continue, mais plutôt sur un mode cyclique, alternant des périodes de travaux intenses et des périodes de repos. Ces dernières, selon leur durée, peuvent impliquer des retards de maintenance dommageables. Les périodes de repos s’expliquent par des difficultés économiques survenant dans la société, empêchant la mise à disposition régulière des moyens financiers. Au 20e siècle, par exemple, la succession des deux guerres mondiales a fortement freiné la dotation financière dévolue à la Cathédrale et explique le manque d’entretien constaté jusque vers la fin des années 1960.

 

Grâce à l’établissement d’un tableau synoptique des travaux d’entretien effectués à la Cathédrale de Lausanne depuis le début du 19e siècle ( époque vaudoise ), il a été constaté le fait qu’à partir du moment où la conservation d’un monument est décidée, il ne peut s’agir que d’un chantier de conservation permanente.

 

Au cours des deux derniers siècles, trois campagnes principales de travaux sont identifiables : 1810 - 1840, 1870 -1930 et 1970 à nos jours. Si l’on ajoute à cela les restaurations réalisée au 18e siècle et qui se concentrent entre 1745-1775, la périodicité des plus récents travaux de conservation effectués sur le monument peut être établie à environ un demi-siècle, durée qui correspond au temps de dégradation d’une maçonnerie de molasse ( grès aquitanien ).

 

Si la période des cycles a été à ce jour inévitable une leçon doit être tirée pour l’avenir : les soins constants sont préférables aux interventions lourdes.

 

 

 

 

Samedi 11.9. et Dimanche 12.9.

 

de 10 à 17 h

 

 

 

Quoi : visites libres et guidées du dépôt lapidaire, véritable cimetière des pierres de la Cathédrale, par Claire Huguenin, historienne des monuments, et Sabine Utz, étudiante en histoire de l'art

 


 

visites guidées sur l’histoire du monument et de ses restaurations, par Christophe Amsler, architecte, Werner Stöckli et Ulrike Gollnick, archéologues, ainsi que d'autres intervenants

 


 

projections du flim la «Cathédrale en 3D» www.nvp3d.com

 

 

Organisation :

 

Etat de Vaud

 

10, pl. de la Riponne

 

1014 Lausanne

 


 

Personne de contact : Dominique Rouge

 

###WEB###
  • Aktuell
  • hereinspaziert.ch Denkmaltage
  • Bulletin
  • Medien
  • Politische Arbeit
  • Newsletter
  • Veranstaltungsreihe «Raum»
  • Weiterbildung
  • Agenda
  • Organisationen
  • Grundlagen
  • Über uns
  • Kontakt
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • Einloggen