Menu

Les Journées européennes du patrimoine 2018 «Sans frontières» en Suisse romande

Bilan romand 2018

Pour leur 25e édition, les Journées européennes du patrimoine ont connu un beau succès en Suisse romande, avec plus de 28'000 visiteurs sur les 94 sites ouverts, malgré des conditions météorologiques peu clémentes.

Déclinant les multiples facettes du thème « sans frontières », le programme a une nouvelle fois mis en lumière la diversité et la richesse du patrimoine romand, alors que l’accueil du public a rappelé le vif intérêt rencontré par la manifestation.

Le thème « sans frontières », choisi pour faire écho à celui de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018, a conduit les cantons romands à explorer notamment deux axes de visites touchant aux limites du patrimoine : quel regard les jeunes portent-ils sur cette thématique ? Comment aborder l’architecture de la seconde moitié du 20e siècle, une catégorie de bâtiments en passe de s’inscrire dans le patrimoine ?

Dans les cantons de Neuchâtel et de Fribourg, les écoliers ont apporté un regard empreint de fraîcheur sur le patrimoine qui les entoure et une (im)pertinence bienvenue dans leurs interrogations. Dans les autres cantons, les enfants n’ont pas été oubliés, avec force jeux de piste, ateliers pédagogiques et autres animations.

A Corseaux, à La Chaux-de-Fonds, à Genève, à Grolley, à Hérémence, à Lausanne, à Loèche, à Neuchâtel, à Saint-Aubin (FR), les visiteurs ont pu apprivoiser les qualités – parfois difficiles à appréhender – de l’architecture des années 1960-70, et se familiariser avec les défis de reconversion et de conservation que posent aujourd’hui certains ouvrages en béton.

Trois cantons ont pris le titre à la lettre et ont organisé des visites transfrontalières démontrant une fois de plus que les spécificités culturelles d’une région font fi des limites nationales.

Toutes tranches d’âge confondues, les chantiers et les fouilles archéologiques suscitent toujours un immense intérêt. A la Bavaria de Lausanne, à la ferme du Bois de Chênes, au Werkhof de Fribourg, à la collégiale de Saint-Ursanne ou à l’abbaye de Saint-Maurice, ils ont offert une précieuse occasion de rencontrer les professionnels du patrimoine à pied d’œuvre.

Les Journées européennes du patrimoine n’existeraient pas sans la forte implication des propriétaires qui ouvrent généreusement leurs portes. A Epesses, Grandson, Troistorrents, Sonvilier et Veyrier par exemple, ils ont offert de merveilleuses occasions de découvertes aux visiteurs.

Toujours plus nombreux sont les villages, les institutions et associations culturelles à profiter de l’occasion pour proposer des manifestations complémentaires, de la promenade commentée à la lecture de textes littéraires, en passant par le Land Art, les dégustations, les expositions ou les circuits en petit train.

Une fois de plus, ces Journées ont contribué à renforcer les liens entre professionnels et amateurs de patrimoine et ont montré à quel point la connaissance et l’histoire sont essentielles pour préserver notre environnement de manière adéquate et asseoir des projets de qualité.

 

La coordination romande, 3 septembre 2018

Contacte presse (2018)


Office du patrimoine et de l'archéologie du canton de Neuchâtel
Rue de Tivoli 1
2000 Neuchâtel
T +41 32 889 69 09
F +41 32 889 62 85
OPAN[at]ne[dot]ch
 

  • Aktuell
  • hereinspaziert.ch Denkmaltage
  • Bulletin
  • Medien
  • Politische Arbeit
  • Weiterbildung
  • Kulturerbejahr 2018
  • Kulturerbe total
  • Agenda
  • Büchershop
  • Organisationen
  • Grundlagen
  • Über uns
  • Kontakt
  • Deutsch
  • Français
  • Italiano
  • Einloggen